Atomes et Lumière

Atomes et Lumière     30-01-2017

Bonjour à chacun et à chacune,

Aujourd'hui je vous propose de vous parler science (mais très simplifiée) et Conscience, atomes et Lumière.

Notre corps comprend des milliards et milliards d'atomes, formant des molécules, ces molécules constituant elles-mêmes des cellules et ces cellules formant notre corps.
Chacun de nos atomes est constitué d'un noyau central et de 1 ou plusieurs électrons tournant autour de ce noyau.
Le nombre délectrons d'un atome lui donne sa spécificité.
Chacun de nos atomes ressemble un peu à un système solaire ayant 1 ou plusieurs planètes (les électrons).
L'atome n'est pas visible à l'æil nu tant il est petit. En effet, si nous devions imaginer le noyau d'un atome ayant la taille d'un petit pois vert, le 1er électron, le plus proche, se trouverait à une distance d'environ 2,5 kilomètres du noyau.
Nous sommes plein de vide ! Mais ce vide n'est pas vide.

Quand nous nous incarnons, il est rempli en quelque sorte de toute l'ombre que nous venons expérimenter, accueillir, accepter, afin de la transformer en Lumière. Ce qui est la raison-même de notre incarnation.
Cette ombre, plus ou moins dense selon chacun de nous, correspond à ce que nous avons accepté de vivre avant de nous incarner. Nous pouvons l'imaginer comme un brouillard, un «smog», qui ralentit la vitesse de rotation des électrons autour de leur noyau.
Selon nos expériences de vie, tout au long de notre existence, ce brouillard peut s'alléger et/ou s'intensifier.

Il va s'alléger lorsque nous accueillons et acceptons nos expériences de vie, lorsque nous nous relions à notre Source et décidons que le matelo (notre ego) va écouter et obéir au Capitaine (notre Moi Supérieur, notre Source, notre Âme... (se souvenir ou relire dans le billet précédent «Apprivoiser son ego» la métaphore du vaisseau, du matelot et du Capitaine)).
Mais il peut s'intensifier lorsque nous plongeons de plus en plus dans le déni de nos expériences, quand nous laissons nos peurs nous manipuler, nos émotions nous submerger et prendre le contrôle de nos réactions, que nous développons des colères, des rancæurs, des rancunes, de l'obstination, que nous en voulons aux autres de ne pas être comme ceci, de ne pas faire comme cela, de nous faire du mal, que tout ce qui nous arrive de douloureux est de la faute de l'autre ou des autres.
Alors oui, le brouillard va s'épaissir et la vitesse de rotation des électrons ralentir.

Or, la vitesse idéale des électrons est la vitesse de la Lumière.

Comprenons alors que si nous laissons le matelot, notre ego, diriger le vaisseau que nous sommes, vouloir tout contrôler lui-même, prendre seul toutes les décisions en fonction de ses émotions, le brouillard s'épaissit, nos électrons tournent de moins en moins vite, nos vibrations diminuent, tout devient lourd, difficile et souffrant. Il suffit d'imaginer des grains de sable dans un roulement à billes, cela grince, crisse et peut finir par se briser.

Peut-on en déduire que puisqu'il s'agit de notre corps, alors les conditions sont réunies pour que la maladie se développe ?

Mais si nous décidons de nettoyer cette vase, ce brouillard, cette ombre en étant à l'écoute de notre Voix Intérieure (pour cela voir le 1er billet «Se connecter à sa Source»), en développant la compassion, le non-jugement, en accueillant et acceptant ces zones d'ombre que nous nous voyons mettre en æuvre, en les remettant alors simplement à notre Source (notre Capitaine) en lui demandant de nous en libérer et de nous éclairer -MERCI, MERCI, MERCI- puis en étant vigilant à nos comportements impulsifs et en recommençant encore et encore ce processus de remise à notre Source en la remerciant (la gratitude est importante), nous remarquons que nous commençons à maîtriser ces comportements, c'est à dire que nous commençons à en prendre Conscience de plus en plus vite, jusqu'à ce qu'un jour, nous en ayons la Conscience avant même d'avoir le comportement, c'est alors que nous en avons la maîtrise, oui, nous pouvons choisir de faire ou de ne pas faire.
Nous nous laissons de moins en moins emporter dans nos réactions émotives, nous faisons de plus en plus preuve de compassion, de non-jugement et notre vie devient plus douce, plus facile, plus agréable. Le mal-être se transforme petit à petit en bien-être, en sourire, en joie. Continuons à remercier pour ce bien-être et cette joie.

Alors que s'est-il passé au niveau de nos atomes ?

Chaque prise de Conscience de nos comportements ombre, chaque remise de ces comportement, en simplicité et humilité, à notre Source, chaque gratitude sincère, vont venir alléger ce brouillard qui remplit l'espace entre le noyau et les électrons de nos atomes. Les électrons peuvent alors augmenter leur vitesse de rotation, ce faisant, notre taux vibratoire augmente et nous nous élevons en Conscience.

Alors, lorsque grâce à notre vigilance, à l'augmentation de notre unification avec notre Source (notre Capitaine) et notre totale allégeance à Elle, nos électrons atteindront leur vitesse idéale, soit la vitesse de la Lumière, nous serons LUMIÈRE, c'est cela le Corps de Lumière.

Courage et confiance, ceci se fait petit à petit, mais sachons que toutes les conditions sont réunies actuellement, en ce début de l'ère du Verseau, pour que cela soit facilité et accéléré pour tous. Ce processus de nettoyage intérieur et d'accession à la Lumière est en cours pour toute l'humanité qui y aspire.

         Imaginons, visualisons ou ressentons
             que nous sommes LUMIÈRE
               et
æuvrons en ce sens,
             avec confiance et simplicité,
   nous serons heureusement surpris des résultats.

 

À Bientôt,

Catherine

 
Commentaires (1)

1. Patricia Avila 31/01/2017

Catherine,

Merci beaucoup pour partager ta lumière avec nous. Je me suis rendue compte que en partageant la lumière devient plus et plus brillant.

Belle journée :-)

Patricia.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau